Articles de PRESSE

 

 

 

 

p1070276.jpg

 

 

 

  • Le Journal LA MONTAGNE

 

 ( Cliquez ci-après pour lire l'article sur leur site  )

 Article paru dans Le Journal LA MONTAGNE le 02 Novembre 2013

- par Coraline MONTAGNON - 

 

 

Le Sourire de Fianar soutient la scolarité et la santé des enfants défavorisés de Madagascar

 

« Ny fianarana no lova tsara indrindra »,” l’éducation est le plus beau des héritages” dit un proverbe malgache et grâce à l’association Sourire de Fianar, - photo Sourire de fianar

« Ny fianarana no lova tsara indrindra »,” l’éducation est le plus beau des héritages” dit un proverbe malgache et grâce à l’association Sourire de Fianar, - photo Sourire de fianar

 

"Une creusoise d’origine malgache a fondé l’association Sourire de Fianar pour aider à l’éducation et à la promotion de la santé des enfants de Madagascar.

Tahina Ruiz, infirmière creusoise d'origine malgache, a créé en novembre 2012, une association de soutien à l'éducation et à la promotion de la santé pour les enfants de Madagascar. Son nom, Sourire de Fianar, fait référence à la joie et à l'espoir ces enfants de la province de Fianarantsoa, ville natale de Tahina Ruiz

1 % des élèves obtiennent leur baccalauréat

« J'ai eu l'aubaine d'aller dans une école privée et d'avoir le nécessaire pour étudier correctement, confie Tahina Ruiz. Mais là-bas, très peu ont cette opportunité ». Avec deux amies, elle a souhaité à son tour donné une chance de réussite aux enfants de son île. L'association compte actuellement une trentaine de membres, dont plusieurs vivent à Madagascar.

« Sur les 22,6 millions de personnes habitant l'île, la moitié a moins de 15 ans… 22 % des primaires atteignent le collège, 6 % vont au lycée et 1 % obtiennent leur baccalauréat », explique Tahina Ruiz. Des chiffres qui témoignent de l'immense problème de scolarisation lié à la pauvreté dans ce pays. Pour lutter contre l'analphabétisme, l'association agit en donnant les moyens matériels d'étudier. Les membres se sont concentrés sur l'école primaire publique de Sahalava, accueillant 900 élèves, majoritairement défavorisés.

La toute première action de Sourire de Fianar, en décembre 2012, portait sur la sensibilisation à l'hygiène bucco-dentaire avec notamment le don de brosses à dents car « l'éducation ne s'arrête pas aux bancs de l'école », explique Tahina Ruiz.

La seconde action s'est déroulée en juillet 2013 : les enfants ont reçu des fournitures scolaires et des cartes d'identité pour leur permettre de passer le certificat d'études. À terme, l'association espère pouvoir offrir des fournitures scolaires à chaque enfant de l'école et cela, à chaque rentrée.

« Nous recueillons en France les dons financiers et nous achetons les produits à Madagascar pour soutenir l'économie locale et éviter les coûts élevés d'acheminement. » Tahina Ruiz et les autres adhérents privilégient le circuit court et direct. « De plus, les membres de l'association présents à Madagascar et moi-même parlons malgache et français, ce qui facilite les contacts avec les enfants et les locaux. » Les donateurs voient leurs actions se concrétiser grâce aux photos, mises en ligne sur le site Internet de l'association (www.souriredefianar.fr) . Sourire de Fianar a un autre projet ambitieux : construire, dans quelques années, une cantine scolaire pour cette école, car « on n'apprend rien le ventre vide »."

- Coraline Montagnon - 

 

 

 

 

 

 

p1070282.jpg

***** MERCI pour votre SOUTIEN ******

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site